La vie dans les marais

Les marais

J’ai visité aujourd’hui les marais autour de la Nouvelle-Orélans.

Petite journée : la nuit a été très orageuse et la pluie a continué jusqu’à 10h ce matin.
Donc j’ai pris mon temps.
Je suis parti vers 11h pour visiter le Big Branch Marsh National Wildlife Refuge. Bel endroit tranquille à tous points de vue.

Peu de monde et peu d’oiseaux « photographiables »; ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en avait pas, mais ceux-ci étaient plutôt rares et assez loin. Y’a cependant de la vie, car on parle d’un marais.

Les nénuphars ont particulièrement attiré mon attention. Fleurs, feuilles soulevées par la brise, abeilles qui y butinent, même les petits poissons qui viennent parfois s’y échouer. Tout ça donne de forts beaux tableaux quand on les regarde de près. Ce que j’ai fait avec mon gros « oeil » de 700mm.

Puis j’ai fait la fameuse sortie en bateau dans les bayous de la région de Slidell. Déception. Même si le bayou lui-même est d’une grande beauté, la sortie en groupe de 20 personnes entassées comme des sardines sur une plate-forme et qui ne veulent voir que des alligators manger des bouts de hot-dogs que le guide leur offre pour les faire approcher, m’a un peu dégouté. Le guide semblait bien connaître les reptiles, mais pour ce qui des oiseaux, pas fort. Ça ne semblait tout simplement pas l’intéresser. Je vous fait grâce des scènes d’attrapage de hot-dogs et de marshmallows (littéralement). Voici quand même quelques photos que j’ai choisies.

Commentaires 3

  1. Je sais ta déception, j’avais tant espéré, tout comme toi, d’une balade dans l’inconnu et l’inédit des bayous et découvrir une flore et une faune mystérieuse, unique, secrète tout en étant éblouissante et surprenante. Cela devrait être un voyage initiatique et presque mystique…
    Bayou pour moi dit silence, respect compte tenu de son histoire lourde de secrets de non dit et de sa grande beauté comme tu en témoignes par tes images.
    Notre plaisir de te suivre n’a pas été déçu, tu nous as charmés par le papillon butinant le nectar d’un iris dans toute sa splendeur.
    Magnifiques photos, de troncs de cyprès avec de longs lichens accrochés à ses basques, en reflet dans le bayou.
    Du soleil pour toi, mais pas trop chaud…….
    Cat

  2. Bonjour René,

    Merci de me faire rire aux larmes par le commentaire de ton excursion. Ca fait du bien dans la vie aussi. Oui, tu décris bien le topo et ce sont des choses qui arrivent et qu’on essaie d’éviter par la suite. Mieux vaut les sardines dans leur boîte, les saucisses dans leur emballage au super market et les guimauves à la limite… devant un feu de camp. Et pauvres reptiles qui n’ont pas de brosse à dents. Tes images sont vraiment magnifiques. Les couleurs coco de Pâques (abeille nénuphar) ont un lien direct avec ce début de congé de Pâques. Sublimes tes photos, découvertes et contraste de couleurs avec notre environnement actuel.
    À bientôt donc pour la suite et porte-toi bien!

  3. J’adore ta première photo, la feuille rouge à moitié vue.
    Ces petits poissons sur les feuilles, c’est bizarre; d’ailleurs ils ressemblent un peu à des têtards, tu ne trouves pas? Es tu certain que ce sont des poissons?

    Les nénuphars sont magnifiques; dommage pour cette vulgaire course au crocodile.

    Je te souhaite une meilleure journée demain. XXX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.