Le bilan

Bilan du voyage

Montréal le 10 septembre 2012
Trois mois après mon retour, voici le bilan de mon expérience en terre états-unienne. J’ai tardé à écrire cette page parce que j’attendais d’avoir fait le tour des vingt milles photos que j’ai rapportées sur mes disques. Après élagage, il m’en reste encore quinze milles. J’ai donc encore du pain sur la planche. Ma priorité était de revoir et cataloguer les photos d’oiseaux. Comme c’était le but principal de mon voyage, je tenais à faire cet exercice avant de vous livrer les résultats.

Note : les liens de cet article (sauf les images) s’ouvriront dans une nouvelle fenêtre (ou onglet) de votre navigateur.

Au camping de Little Rock, un State Park

Little Rock, Arkansas

Tout d’abord, voici une liste des principales statistiques et données pratiques :

  • 16 500 km parcourus dans 18 états et 2 provinces
  • 2 hôtels (les deux premières nuits en mars)
  • 37 campings fréquentés pour des séjours de 1 à 6 nuits
  • 7 parcs et monuments nationaux et 8 state parks visités aux États-Unis
  • 3 fuseaux horaires traversés
  • 2 282 litres d’essence consommés
  • Consommation moyenne : 13,61 litres / 100 km
  • Prix moyen de l’essence : 0,98 $ / litre
    (États-Unis – Canada pour toute la durée du voyage)
  • Durée : 3 mois (87 jours du 19 mars au 13 juin)
  • 60 articles du blogue, excluant celui-ci
  • Plus de mille photos publiées sur le blogue pendant le voyage
  • 293 commentaires d’amis sur le blogue (mon inestimable support moral pendant ces 3 mois)
  • Environ 90 % de journées ensoleillées
  • Peu de pluie
  • Près de 100 nouvelles espèces d’oiseaux à mon tableau d’observations et à ma collection de photographies
  • Aucun incident technique; la voiture et la roulotte se sont comportées de façon exemplaire
  • Voiture : Toyota Rav4 2010, 6 cylindres, 4 roues motrices
  • Roulotte : KZ, Spree Escape de 16 pieds
  • Consommation de gaz propane : moins de 20 litres (J’ai utilisé l’électricité aussi souvent que possible : four, chaufferette, bouilloire, BBQ tFal)
  • Plus de 7 000 photos d’oiseaux
  • Plus de 1 000 photos d’autres espèces animales (mammifères, reptiles, etc.)
  • Équipement de traitement photos :
    • Ordinateur portable avec écran de 17″ Dell Studio XPS
    • 3 disques durs externes dont un de 2 To acheté pendant le voyage
    • Photoshop Lightroom 3 pour le téléversement, le catalogage et le traitement principal
    • Photoshop CS5 pour le traitement final
  • Équipement photo :
    • Boitier Canon 1D Mark IV
    • Boitier Canon 50D (secondaire et backup)
    • Canon 500mm f4 IS
    • Canon 70-200mm II  f2,8 IS
    • Canon 24-105 mm f4
    • Multiplicateurs de focale Canon extender 2x et 1,4x
    • Trépied Gitzo en fibres de carbone et tête articulée Wimberley
    • Trépied léger en alu et tête Manfrotto
    • Flash Canon speedlite 580
    • Plusieurs cartes mémoires de 32 Go et 16 Go
    • Filtres UV
    • Sacs de transport et carosse de jogging à 3 roues pour les longues randonnées
    • Harnais Cotton pour le 70-200 monté sur boitier

Mes coups de coeur

Parmi les parcs nationaux, le plus grandiose: le Grand Canyon incluant le North Rim; le plus spectaculaire: Bryce Canyon et le plus étonnant et intéressant du point de vue nature: Yellowstone. Les Badlands m’ont fait vivre un moment d’histoire tragique dans un décor à la fois aride et attirant.

Parmi les villes, je ne pourrai jamais oublier l’envoûtante New Orleans, la sympathique Flagstaff,Tucson la branchée et l’accueillante St-Martinville. À Phoenix, le musée international des instruments de musique (MIM) et Taliesin West de l’architecte Frank Lloyd Wright m’ont procuré de formidables découvertes culturelles. Memphis m’a fait vibrer aux souvenirs d’Elvis, de Johnny Cash et de Roy Orbison. Les cowboys de Sheridan au Wyoming m’ont fait vivre de belles découvertes. J’aime le style country et western de façon indéfectible depuis mon enfance.

Les itinéraires

Itinéraire initial


Itinéraire réel final

Itinéraire réel final

La musique d’accompagnement

Tout au long du périple, j’ai écouté de la musique que j’avais préparée spécialement pour ce voyage. Des CDs au format mp3 faits à partir de listes créées sur iTunes. Il y avait beaucoup de country évidemment (américain et québécois), mais aussi du blues de la Nouvelle-Orléans, du jazz, du folk, du classique, chanson française et rock. Je considère la musique essentielle au maintien de mon équilibre psychologique pendant les longues journées solo en auto.

Voici une liste d’artistes qui m’ont accompagné et que j’ai particulièrement appréciés:

  • Aaron Neville (Nature Boy: The Standards Album)
  • Alain Bashung (Chatterton)
  • Alison Krauss (tous ses albums)
  • Beatles (Love, Abbey Road)
  • Béla Fleck (Tales from the Acoustic Planet)
  • Bill Frisell (Nashville)
  • Bing Crosby (True Love)
  • Bob Dylan (Nashville Skyline, John Wesley Harding, The Essential Bob Dylan)
  • Bruce Cockburn (Speechless)
  • Bruce Springsteen (Nebraska, The Pete Seeger Sessions)
  • Chet Atkins (Read my Licks)
  • Daniel Lanois (Shine)
  • Doc Watson (Foundation)
  • Dolly Parton, Linda Ronstadt & Emmylou Harris (Trio)
  • Emmylou Harris (All I Intended To Be, Wrecking Ball)
  • Gillian Welch (Revival)
  • Gram Parsons (Sacred Hearts & Fallen Angels: Gram Parsons Anthology)
  • Guy Bélanger (Crossroads)
  • Hank Williams (The Best of Hank Williams: The Millenium Collection)
  • Harry Belafonte (at Carnegie Hall)
  • J.J. Cale/Eric Clapton (The road to Escondido)
  • James Taylor (Greatest Hits)
  • Jerry Garcia & David Grisman (Shady Grove)
  • Jim Corcoran
  • Jimi Hendrix (The Ultimate Experience)
  • Joan Baez (The Complete A&M Recordings)
  • John Denver
  • John Fogerty (Centerfield)
  • Johnny Cash (tout)
  • Joni Mitchell (Ladies of the Canyon)
  • K. D. Lang
  • Kate & Anna McGarrigle (The McGarrigle Hour)
  • Kelly Joe Phelps (Slingshot Professionals)
  • Leonard Cohen
  • Linda Ronstadt & Emmylou Harris (Western Wall: The Tucson Sessions)
  • Lucinda Williams
  • Mark Knopfler (absolument tout – mon coup de coeur sans conditions)
  • Mary Chapin Carpenter (Stones in the road)
  • Mississippi John Hurt (Worried Blues (1963))
  • Muddy Waters (The best of …)
  • Nat King Cole (A Musical Anthology)
  • Neil Young (Prairie Wind, Silver & Gold)
  • Nina Simone (Feeling Good sur Six Feet Under, Vol. 2: Everything Ends)
  • Norman Blake
  • Notting Hillbillies (Missing….Presumed Having A Good Time)
  • Patrick Norman
  • Patsy Cline
  • The Raftsmen (Down in the Valley) 33 tours RCA de mon enfance que j’ai numérisé
  • Ray Charles
  • Renée Martel (Country, L’héritage)
  • Richard  Desjardins (Kanasuta, L’existoire)
  • Rolling Stones (Stripped, Let it Bleed)
  • Roy Orbison (Black & White Night)
  • Ry Cooder (Paris Texas)
  • Sheryl Crow (The Very Best Of Sheryl Crow)
  • Simon & Garfunkel
  • Susie Arioli Band
  • Tom Petty & the Heartbreakers
  • Tony Rice
  • Trisha Yearwood (Coming Back To You, sur Tower Of Song: The Songs Of Leonard Cohen)
  • Willie Nelson (tout)
  • Zachary Richard
  • J. S. Bach

Lecture et documentation

J’avais apporté des romans de Tony Hillerman de la série sur les Navajos et plusieurs romans dans ma liseuse électronique, mais je n’ai pas eu le temps de beaucoup lire quand j’avais fini de traiter mes photos et d’écrire ce blogue. Ce qui ne m’a pas empêché de consulter mes guides touristiques à l’occasion. Parmi ceux-ci mentionnons (tous en format numérique) :

  • Sud-Ouest américain (PDF) (Ulysse)
  • Arizona et Grand Canyon (Ulysse)
  • Lonely Planet USA (Country Guide)
  • Texas – Lonely Planet
  • USA’s Best Trips – Lonely Planet
  • Frommer’s New Orleans 2011

J’ai aussi lu High Tide in Tucson de Barbara Kingsolver (série d’essais sur la vie aux États-Unis)

Mentionnons aussi C’était au temps des mammouths laineux de Serge Bouchard, que l’ai lu cet été et dont certains textes m’ont aidé à comprendre la présence étonnante des canadiens-français dans l’histoire américaine au sens large.

Les sites web essentiels à ma préparation :

  • Revue des terrains de camping
  • State Parks du Texas
  • State Parks de la Louisiane
  • State Parks de l’Arizona
  • Les National Parks des États-Unis
  • Les campings Koa
  • tous les sites d’ornithologie des lieux visités qu’il serait trop long d’énumérer

Les repas

Celles et ceux qui me connaissent bien savent à quel point c’est important pour moi de bien manger. J’ai favorisé la simplicité et l’économie durant mon séjour pour minimiser le temps requis et l’impact sur mon budget, sans toutefois sacrifier la qualité. Je préparais tous mes repas dans ou autour de ma roulotte avec des produits frais la plupart du temps. Poisson, poulet, légumineuses et lait de soja ont constitué l’essentiel de mes apports protéiques, tandis que fruits, légumes frais et céréales m’ont fourni les fibres. Plusieurs de mes repas ont été soit arrosés de vin, soit agrémentés de bière 😉 Ça c’était pour la santé psychologique…

Je n’ai eu aucune difficulté à trouver des produits frais aux États-Unis. J’ai même eu des fraises aussi bonnes que celles du Québec en Louisiane. Les oranges étaient partout excellentes et ont fait partie de mes lunchs presque tous les jours.

Conclusion

Hadi

Hadi

Plus je vais aux États-Unis, plus j’aime ce pays malgré les paradoxes sociaux, religieux et politiques qui le façonnent. Je suis séduit par l’assurance tranquille de ses gens, leur fierté envers leurs richesses naturelles (je pense aux parcs nationaux et d’états). Bien sûr il y des réalités qui agacent profondément, comme la droite religieuse et politique prônant des valeurs aux antipodes des miennes: peine de mort, anti-avortement, racisme et xénophobie. On les entend à la radio et on les lit sur certaines affiches le long des routes, mais je n’en ai pas « rencontrées en personne ». Par contre, j’ai fait de belles rencontres de gens ouverts et toujours prêts à engager la conversation de façon impromptue et informelle. Ces rencontres, généralement brèves, ont été cordiales et chaleureuses dans la plupart des cas. Parfois ça a duré plus longtemps comme avec Hadi, le photographe californien rencontré au Texas et avec qui j’ai passé trois jours à Galveston et au Brazos Bend State Park. Ou avec Anita et William de Tucson avec qui France et moi avons partagé un de mes rares repas au resto. Nous sommes allés ensuite visiter leur maison à Catalina en banlieue de Tucson. Ou avec Jackie Lewis du George Walker House qui m’a si bien accueilli dans son antre aviaire.

Le but principal de mon voyage était de suivre la migration printanière des oiseaux le long du golf du Mexique. Je n’ai pas été déçu à ce chapitre non plus. Même si la migration était sur la fin dans plusieurs régions visitées, les espèces que j’ai pu voir et photographier ont été de superbes découvertes. Par exemple, le rare et fier trogon élégant nichant dans le sud-est de l’Arizona.

La diversité des climats sur ce continent est favorable aux découvertes étonnantes comme celles que j’ai faites à Yellowstone, au Sonora Desert de l’Arizona, dans les bayous de la Louisiane ou dans les plaines arides des Badlands du Dakota du sud.

Le parc national des Badlands au Dakota du sud

Badlands National Park

Bien sûr que j’ai envie d’y retourner pour explorer les parcs nationaux du Nevada, de la Californie, du Montana ou de l’Oregon en passant par l’ouest canadien. Mais il y a aussi l’Amérique du sud où je n’ai encore jamais mis les pieds … ou les pneus…

Stay tuned, il y a encore des surprises à venir. Un livre ? Des conférences ? Que de projets en perspective.

En attendant, ça continue sur pbase, sur oiseaux.net et sur rlortie.ca

Merci à vous toutes et tous pour votre appui lors de ce projet exaltant.

René

Commentaires 1

  1. Bonjour René,

    Quel bilan tu nous offres ! Tout ce qui nous manquait comme informations et émotions et bien davantage. J’aime énormément.

    Tu dis avoir bouclé la boucle. C’est beaucoup plus qu’une boucle, c’est le chou en entier sur le cadeau de fête.

    Merci pour tous les moments précieux que j’ai vécus en te lisant, en te savourant… Ces articles forment un livre précieux que je porterai longtemps dans ma mémoire. J’espère qu’il restera toujours disponible pour tes « fans ».

    Au plaisir de te lire à nouveau !

    Diane o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.