Bosque del Apache

Bosque del Apache, Nouveau-Mexique

du 30 novembre au 2 décembre 2016

Le refuge faunique de Bosque del Apache (le bois des Apaches, comme l’ont appelé les Espagnols) au Nouveau-Mexique est un modèle du genre en Amérique. Créé au début du vingtième siècle afin de protéger les espèces fauniques qui fréquentent ce territoire depuis des millénaires, ce site offre une multitude d’opportunités d’observation.
On arrive à reproduire les conditions écologiques qui prévalaient avant l’arrivée des Européens et l’exploitation effrénée des ressources hydrauliques fournies par le Rio Grande qui traverse le refuge. En effet, les terres environnantes étaient régulièrement inondées par les crues saisonnières fournissant un habitat propice aux populations de grues du Canada et d’oies des neiges qui s’y arrêtent par milliers d’octobre à février. Tout un système élaboré de contrôles des eaux et de plantations de grains comme le maïs, offrent aux espèces aviaires la nourriture qu’elles recherchent.
Plusieurs espèces de mammifères sillonnent également ce lieu : Cerf mulet, coyote, chien de prairie, lièvre, pumas (mountain lion) et pécari (javelina) sorte de porc sauvage.
Au cours des six jours que m’ont pris le trajet pour me rendre ici, j’ai longé la mythique route 66 pendant au moins deux jours ; les premières photos de la galerie ci-contre présentent l’œuvre d’un artiste muraliste sur le mur d’un ancien garage d’un petit village à l’abandon de l’Oklahoma où je me suis arrêté pour dîner dans mon véhicule. Les deux photos suivantes (sturnelle et buse à queue rousse) ont été prises au refuge faunique de Washita toujours en Oklahoma.
J’apprivoise tranquillement la vie à bord de ma petite maisonnette roulante et je l’apprécie de plus en plus. Les nuits au Bosque del Apache ont été plus que frisquettes puisque le mercure y est descendu à moins 10°C ; jamais je n’ai eu froid grâce à ma merveilleuse chaufferette au diesel. Prochaine destination importante : le parc national Big Bend au Sud-ouest du Texas.

 

Cliquez sur une image ci-contre pour afficher les photos en mode diaporama plein écran. Naviguez ensuite avec les flèches gauche et droite du clavier ou en cliquant sur les symboles > et <

Commentaires 23

  1. Salut René,
    Enfin une première page sur ton voyage; une idée de ton périple et quelles photos. Chanceux d’être ailleurs malgré le froid. Ici le froid tarde à venir, mais c’est gris depuis des jours avec de la pluie presque chaque jour.
    À bientôt. Je pense à toi.

    1. Post
      Author
  2. Allô René,
    Encore une fois quelles belles photos tu nous offres! Celle de l’oiseau avec une drôle de brosse sur la tête m’a fait sourire. Quelle espèce est-ce? Une sorte de cygne? Tu vois que je n’y connais rien en volatiles… J’aime bien aussi les cerfs mulets à l’image floue derrière les grandes herbes.
    Très contente de te lire à nouveau. Bonne aventure cher ami! Tu vas par contre manquer la soirée du 31 décembre…
    Monique

    1. Post
      Author

      MERCI Monique, vous allez me manquer le 31 ;-(
      Tu peux voir les noms d’oiseaux si tu cliques sur la photo qui s’affichera dans une visionneuse avec description et légende.

  3. René.
    Merci pour ces belles photos.
    J’aime bien le Grèbe, en particulier.
    La stURnelle (corriger…) n’est pas mauvaise non plus.
    Bon voyage !!!
    Léon.

    1. Post
      Author
  4. Belles photos René! Tes commentaires sont intéressants. J’ai bien hâte aux prochaines photos.
    Bon voyage!
    Josée xx

    1. Post
      Author
  5. Bonsoir René, très belles photos!!! J ai bien aimé aussi tes commentaires sur la petite ville à l abandon et les murales… Merci pour le partage!

    1. Post
      Author
  6. Salut René, heureux de voir que ta « maisonnette » te protège bien du froid. J’adore la photo avec le ciel bleu avec ses nuages entre-mêlés. Depuis la journée à St-Nicolas, je visionne les sites de ventes de petits VR à vendre. Maintenant je vais regarder avec chauffage…!

  7. Salut René,

    Toujours de superbes photos, Bravo! René. Un plaisir à regarder.
    Bon voyage.

    Lucien

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  8. Que dire après tous ces commentaires élogieux ?
    Je suivrai tes déambulations avec une pointe d’envie et un intérêt renouvelé. Tu nous emmènes dans des lieux qui me sont inconnus et tu sais nous dire en quoi ils sont précieux. Tes carnets de voyage font beaucoup pour la préservation de l’environnement et nous motive à agir davantage.
    La Sturnelle de l’Ouest, toute en pointes et en délicatesse m’a séduite. Et, moi aussi, j’ai souri devant le Grèbe élégant.
    Je lirai tes chroniques avec grand plaisir.

  9. Bonsoir René, comme c’est bon de te lire à nouveau sur ton blogue. Je partage entièrement l’admiration de tes amis pour ton talent de photographe et comme blogueur. Quel talent ! Tes photos sont magnifiques et ton article, comme tous les autres, est fort intéressant et instructif. Quel bel héritage de posséder cet émerveillement et cette curiosité pour tout. Je reconnais ta passion pour les oiseaux, la nature, la culture et pour l’écriture éducative teintée d’une pointe d’humour. Merci ! Je serai au rendez-vous pour ton prochain article. Bonne continuité ! Diane 🙂 p.s.: je voulais que tu aies 14 commentaires et non 13, c’est plus chanceux 🙂

    1. Post
      Author
  10. Post
    Author
  11. Post
    Author
  12. Bonjour René,
    Heureux de constater que ta traversée du continent s’est bien déroulée. Amusants, les effets spéciaux sur le blogue. Les flocons de neige qui glissent à travers les photos, qui sont fascinantes et intéressantes. Il n’y en as jamais trop.
    Observé un pygargue à tête blanche au chalet, il y a dix jours. Impressionnante la majesté de son vol plané. Avec l’envergure qu’ils ont (entre 170 et 245 cm ( 5,5 et 6 pieds)), ils ne laissent pas indifférents.

    Bonne route.

    1. Post
      Author

      Salut Benoît,
      Ma traversée du continents a été agrémentée de pauses avec d’excellents biscuits à tous les soirs.
      Merci encore de cette délicate attention.
      Au plaisir de te relire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *