Le sud-est de l'Arizona

Le sud-est de l’Arizona

Du 20 décembre 2016 au 4 janvier 2017

Les deux semaines que j’ai passées dans le sud-est de l’Arizona ont été riches en belles rencontres tant humaines que fauniques.

Cave Creek Canyon et Rusty’s RV Ranch

En fait, mon séjour dans cette région s’est passé en partie dans le sud-ouest du Nouveau-Mexique, mais à quelques kilomètres de la frontière entre les deux états. Mes excursions de jour à partir de Rodéo au Nouveau-Mexique, au Rusty’s RV Ranch, étaient orientées vers le Cave Creek Canyon dans les montagnes du Chiricahua dans le sud-est de l’Arizona. J’avais visité ce coin de pays il y a cinq ans à la fin avril et je dois dire que l’observation des oiseaux y est plus intéressante au printemps.

J’ai passé le jour de Noël chez Rusty. On avait organisé un souper convivial où tous les participants apportaient un plat d’accompagnement pour le rôti de bœuf (Prime ribs) que fournissaient Rusty et son mari. Un des meilleurs que j’aie mangé. J’ai eu la chance de tomber sur des convives fort sympathiques dont un couple de la Caroline du Nord qui commençaient une nouvelle vie de full timers sur la route et un monsieur de San Francisco qui connaissait la musique du « RV full timing » depuis longtemps. Actualité oblige, le sujet Trump est venu s’immiscer dans la conversation. Ces gens étaient soufflés par les résultats de l’élection et un peu découragés. Depuis mon arrivée aux États-Unis il y a maintenant six semaines, j’ai souvent parlé de ce sujet lors de mes rencontres fortuites et je n’ai rencontré qu’une seule personne satisfaite de la tournure des événements. Faut croire que les partisans Trump et moi ne fréquentons pas les mêmes endroits. Je ne m’en plaindrai pas…

Whitewater Draw

Ce site, situé un peu au nord de Bisbee (ville sur laquelle je reviendrai dans un prochain article consacré aux belles découvertes citadines) ressemble un peu à Bosque del Apache : c’est un refuge faunique et une halte d’hiver pour les grues du Canada, les oies des neiges et quelques espèces de canards. C’est aussi un endroit où on offre le camping gratuitement sur quatre emplacements assez bien aménagés en retrait du stationnement. J’en ai profité et y ai fait une belle rencontre de voisins habitant la région l’hiver et originaires de l’état de Washington. Ils avaient une belle petite roulotte achetée d’occasion qu’ils ont patiemment et fort joliment restaurée. Pour voir leur beau travail, visitez le site de Steve et Mimi. Le soir de mon arrivée, ils m’ont invité à prendre un verre de vin avec eux. Sympa.

Je suis finalement resté cinq jours ici, car je voulais y passer le Nouvel An seul; j’y ai apprécié le calme et les nuits noires et sans bruits, à part bien sûr les jacassements des grues assez proches. On se demandait justement, mes voisins et moi, ce qu’elles pouvaient bien avoir à se conter comme ça toute la nuit. Quoiqu’il en soit, elles sont plus agréables à voir danser qu’à entendre jacasser.

Patagonia Lake State Park

Cet endroit m’a été recommandé par mes voisins de camping de Whitewater Draw, Steve et Mimi. Beau parc le long du lac Patagonia lequel est alimenté par la Sonoita Creek qui serpente dans un petit boisé au milieu du désert du Sonora. Un endroit rafraîchissant qui doit être propice à l’observation des oiseaux plus tard au printemps. En hiver, on y voit plus d’observateurs que « d’observés ». Malgré cela, j’ai quand même fait des découvertes intéressantes.

Je note que dans plusieurs réserves fauniques que j’ai fréquentées récemment, j’ai aperçu des archers qui partaient à la chasse. Ici, j’ai demandé à l’un d’eux ce qu’il chassait avec son arc et il m’a répondu sourire aux lèvres qu’il cherchait une espèce de petit cerf dont j’ai oublié le nom et qu’en 24 ans, il n’en a jamais attrapé un seul.

Tombstone

Un mot sur la ville de Tombstone que j’ai traversée et où je me suis arrêté le temps d’une brève sortie dans ce repère de touristes. Cette ancienne ville minière où les prospecteurs avaient trouvé un peu d’or à la fin du 19e siècle est devenue célèbre surtout à cause du duel qui a opposé le shérif Wyatt Earp, ses frères et le dentiste drogué Doc Holliday à la bande dite des « cowboys » qui terrorisait la ville. Cette fusillade a eu lieu au Ok Corral en plein centre de la ville et s’est soldé par la mort de trois cowboys. Cet événement fait l’objet d’une reconstitution avec comédiens 3 fois par jour pour le bonheur des touristes qui acceptent de payer et celui des promoteurs qui empochent. Quelques jours avant ma visite, j’ai vu le film Tombstone avec Val Kilmer (Doc Holliday) et Kurt Russel (Wyatt Earp) et ça me satisfait pleinement.

Cliquez sur une image ci-contre pour afficher les photos en mode diaporama plein écran. Naviguez ensuite avec les flèches gauche et droite du clavier ou en cliquant sur les symboles > et <

Commentaires 9

  1. Mes préférés : Moucherolle noir au vol, Paruline à cr. j. (quelle clarté!) et le Troglodyte familier.
    Merci !.

  2. J’aime ce partage entre le commentaire humain et la photo d’oiseaux.
    J’ai visité le site de Mimi et Steve, j’ai aimé suivre leur petite roulotte dans divers décor.
    À bientôt René,

  3. J’adore les canards pilets. Aussi, je suis tombée en amour avec la belle petite roulotte de Mimi et Steve… ça fait rêver. Merci René.

  4. Salut René
    Encore que de magnifiques photos.
    Mes coups de coeur:coucher de soleil et le ballet aérien des moineaux…hi..hi..ne t’en fais pas, j’appeles tous les oiseaux quels qu’ils soient des moineaux…
    Tes articles sont aussi très intéressants.ça nous permet de découvrir des aspects qui nous sont complètement étrangers.
    lâches pas et on pense à toi souvent
    au plaisir de te revoir à ton retour

  5. Bonjour René,

    Heureuse de te lire et de constater que tu as passé quelques jours en bonne compagnie. Encore une fois merci pour ces nombreuses découvertes.
    Mes coups de coeur: l’élégance des grues du Canada, les canards pilets, aube et coucher de soleil. Les coyotes te rappellent-ils les nuits de St-Bernard?
    Ça fait du bien de voir d’autres paysages quand le froid nous visite avec son cocktail de vent et d’humidité.
    Bonne route!

  6. Tes ciels et le moucheron noir ont attiré mon attention,…magnificence….
    J’aime les récits, kde tes rencontres humaines qui parsèment ton errance et des lieux qui nous donnent envie de voyager…
    Mimi et Stive deux autre originaux de l’ errance beaux à voir dans leurs différents decors…
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *