saguaro head

Saguaro et Organ Pipe Cactus National Parks

Les parcs nationaux Saguaro et Organ Pipe Cactus

5 au 8 janvier 2017

Pour vivre l’expérience des cactus du désert du Sonora, rien ne vaut une visite aux parcs nationaux Saguaro et Organ Pipe Cactus au sud de l’Arizona. Les saguaros (prononcer sa-WA-ros) représentent l’espèce dominante de ces deux territoires.

Le parc national Saguaro

Divisé en deux territoires de part et d’autre de la ville de Tucson, ce parc est voué à la conservation de ce géant du monde des cactus. Il peut atteindre 15 mètres de hauteur, peser de 4 à 5 tonnes et emmagasiner 3000 litres d’eau. Leur durée de vie atteint 150 ans. La croissance d’un bras prend 75 ans. Tout est superlatif chez cette espèce. Se promener parmi une forêt de ces créatures de l’Ouest américain procure des sensations hors du commun et représente une expérience quasi mystique.

Comme le suggère un membre de la nation Tohono O’Odham dans la vidéo de présentation du désert au centre d’interprétation, les formes quasi humaines de ces plantes en font des créatures qui semblent nous accompagner. On leur doit donc le plus grand respect.

Le pic des saguaros y fait un nouveau nid chaque année et se nourrit du nectar de ses fleurs et des insectes qui s’y trouvent.

Le parc national Organ Pipe Cactus

Situé au Sud-ouest de la ville de Tucson, il borde la frontière du Mexique sur une distance de 50 kilomètres. Isolé et assez éloigné des villes importantes, ce territoire est peu fréquenté et représente une aubaine pour l’amateur d’espaces tranquilles que je suis.

Ce territoire protégé en vertu de sa reconnaissance comme réserve internationale de la biosphère représente un des derniers écosystèmes désertiques quasi non-altéré par l’action humaine.

Bien que l’espèce dominante y soit le saguaro, ce parc est le seul endroit aux États-Unis où on trouve le cactus Organ Pipe. D’une hauteur de 5 mètres à maturité, il peut vivre 150 ans. Il produit ses premières fleurs à l’âge de 35 ans. Celles-ci sont pollinisées par les chauves-souris après leur éclosion durant la nuit. Elles se referment le lendemain avant-midi.

J’y ai passé trois belles journées de randonnées pédestres et cyclistes. Le chemin Ajo Mountains, que j’ai parcouru à vélo à travers les montagnes, m’a procuré de belles sensations et a représenté un beau défi physique pour le p’tit vieux de 64 ans que je suis.

Commentaires 8

  1. Bonjour René,
    Tes photos sont des oeuvres d’art… paix, beauté et émerveillement (les mots qui me viennent en tête). Merci pour cet article fort intéressant et instructif, comme toujours. Amuse-toi ! Diane

  2. Salut René,
    C’est bon d’avoir un nouvel article et des photos qui nous font voyager avec toi. Je me souviens de mon voyage avec toi en 2012 dans la région de Tucson; ces cactus sont très impressionnants « en personne »!
    Tu es encore dans l’aventure; profites-en bien et à bientôt.
    France XX

  3. Allo René,
    Des photos de cactus, c’est tout à fait ce qu’il nous faut pour nous réchauffer en ce mois de février. J’espère que le voyage se passe bien et j’attends (déjà) avec impatience ta prochaine publication.
    Michèle

  4. C’est facile de voyager avec toi René. Tes commentaires sont à la fois courts et précis, on en apprend toujours. Une fleur qui ouvre la nuit pour se refermer au matin… Dans ce voyage tu es vraiment dans ton élément!
    A+

  5. Salut René
    désolé pour mes commentaires tardifs…étais en mission à Montmagny…
    Toujours un plaisr de te lire et comme dit si bien daniel…textes courts et précis et on s`imagine sur place…
    Mes coups de coeur pour les photos
    Saguaro à contre jour..tout simplement superbe
    Coucher de soleil au Organ pipe
    Encore merci immense de partager ces moments avec nous
    Au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *