Le village de Grand Isle

Le village de Grand Isle

Le village de Grand Isle, que j’ai finalement visité cet après-midi, me fait un peu penser à n’importe quel village de la Côte-Nord du Québec. Même isolement géographique, même genre d’activités centrées soit sur la pêche, soit sur une industrie de matière première ou énergétique. Ici c’est le pétrole et la pêche aux crevettes. Tous les jours on voit partir d’immenses plate-formes vers le large. On peut d’ailleurs apercevoir de la berge pas moins de vingt de ces constructions maritimes au large. Un peu inquiétant quand on pense à ce qui est arrivé il y a deux ans. On voit aussi partir au petit matin des crevettiers avec leurs nacelles sur les deux côtés du bateau.

La construction très particulière des maisons nous rappelle qu’on est dans une zone d’ouragans violents. Le village en a été souvent la cible. C’est pourquoi les habitations sont juchées sur des pilotis, car les inondations accompagnent presque toujours ces tempêtes qui naissent dans le golf du Mexique.

Pour l’amateur d’oiseaux, le village compte quelques sentiers fort intéressants surtout en période migratoire comme c’est le cas présentement. Ceux-ci sont entretenus par un organisme appelé Nature Conservancy. Il est également présent au Québec et au Canada. Quelques-unes de mes photos ont déjà été utilisées par cet organisme au Québec pour illustrer des brochures et panneaux d’interprétation.

This text is also available in : Français

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *