Joshua Tree

Joshua Tree National Park

Le parc national Joshua Tree

25 au 28 janvier 2017

Le parc national Joshua Tree est situé à mi-chemin entre San Diego et Death Valley. D’une élévation moyenne de plus de mille mètres, la température y est plus fraîche qu’à ces deux endroits. Les nuits y frôlaient le 0°C. Mais quel beau parc ! Tout d’abord pour ces arbres étranges que sont les Joshua Trees et ensuite pour ces formations rocheuses uniques.

De dimension relativement modeste, on peut facilement en faire le tour des sites principaux en deux ou trois jours. Nous y sommes entrés par le sud, le secteur de Cottonwood et l’avons traversé vers le nord-ouest pour aller camper à Black Rock le deuxième soir. Nous avons passé la première nuit à Afton Canyon, territoire BLM aux portes du parc.

Pour la troisième nuit, nous avons choisi la nature plus sauvage de Jumbo Rock. Superbe camping à l’ombre de ces formations rocheuses de format impressionnant. Un sentier accessible du camping donne accès au Skull Rock et aux Split Rocks.

Le dernier jour, avant de quitter le parc, nous avons fait le sentier Barker Dam où on trouve un barrage construit par les premiers éleveurs de bétail de la région. Cette construction a créé un petit lac dont la présence est inusitée dans cet environnement désertique, mais qui constitue une oasis appréciée par la faune locale.

À propos du Joshua Tree

Cet arbre pousse dans tout le désert du Mojave qui s’étend de Los Angeles à Las Vegas. Bien que ses feuilles soient en forme d’épines et que la plante soit de type succulente, ce n’est pas un cactus. C’est vraiment un arbre appartenant à la famille des agaves.

L’intérieur de l’arbre est fibreux et n’a pas d’anneaux de croissance, ce qui rend difficile la détermination de leur âge. Certains chercheurs estiment sa durée de vie à 150 ans.

Les pionniers Mormon, selon la légende, y voyaient une ressemblance avec Joshua à cause de ses branches qui les guidaient vers la terre promise. D’où le nom de Joshua Tree.

Anecdote

Gram Parsons y est mort d’une overdose le 18 septembre 1973 à l’âge de 26 ans. Compositeur-interprète très doué, il a insufflé un vent de fraîcheur à la musique country. Il a influencé de nombreux artistes des années 70 dont Keith Richard des Rolling Stones avec qui il s’était lié d’amitié. Il est à l’origine des chansons Wild Horses et Honky Tonk Women entre autres. Emmylou Harris a été sa compagne et muse pendant quelques années.

Parsons avait exprimé le souhait que ses cendres soient dispersées dans le parc Joshua Tree après sa mort. Ses amis, un peu intoxiqués probablement, ont volé son cercueil à l’aéroport de Los Angeles d’où il devait être rapatrié à New Orleans pour les funérailles. Ils ont ensuite transporté le tout à Joshua Tree où ils ont mis le feu au cercueil. Des gens ayant aperçu les flammes dans le parc ont averti les rangers qui ont éteint le feu et arrêté les comparses. Le corps à moitié calciné a finalement été inhumé à New Orleans où il repose toujours.

Prochain article : Death Valley

This text is also available in : Français

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *