Cape St. Mary's

La réserve écologique de Cape St. Mary’s

Située à 200 km au Sud de la ville de St-John’s, la réserve écologique de Cape St. Mary’s offre un point de vue unique sur plusieurs colonies d’oiseaux. Fous de Bassan, mouettes tridactyles, petits pingouins, guillemots marmette, guillemots à miroir et cormorans nichent sur les flancs de ses falaises escarpées.

Tous ces oiseaux sont visibles d’un promontoire naturel auquel on accède en suivant un sentier d’un peu plus d’un kilomètre à travers les prés le long de la falaise. Chemin faisant, on y rencontre des alouettes hausse-col et des bruants des prés.

Un pavillon d’accueil fort bien pourvu permet d’avoir une bonne idée de ce qui nous attend lors de notre visite. Comme je mentionnais au naturaliste que je désirais revenir le soir pour faire des photos à la tombée du jour, il m’a dit que nous pouvions même utiliser le stationnement pour y rester toute la nuit. C’est ce qu’on a fait. On y était fin seuls à 20 km du plus proche village, isolés sur un cap au paysage exceptionnel.

Le parc nature Salmonier

En remontant la côte de la péninsule d’Avalon vers St-John’s, nous avons fait un arrêt au parc Salmonier pour faire le sentier dont la plupart du parcours est en bois, donc facilement accessible. On peut y voir les animaux et les oiseaux qui y sont gardés pour y être réhabilités suite à un accident ou autre incident.

Le parc provincial La Manche

Un beau petit parc offrant des sentiers relativement faciles dont un qui mène à une passerelle de bois au-dessus d’une cascade spectaculaire. J’y ai rencontré une gélinotte huppée qui passait lentement devant moi, se croyant invisible lorsqu’elle s’est arrêtée.

Comments 15

  1. Les photos qui sont très belles me donnent le goût d’aller visiter cette région un jour avec notre Alto. Merci de partager avec nous.

    1. Post
      Author
  2. Comme c’est beau. J’y suis allée à quelques reprises pendant les cinq années où j’ai habité St. John’s. Ça me fout le vague-à-l’âme aussi. J’entends les oiseaux et la mer quand je regarde ces photos. Une beauté au-delà des mots. Merci René pour ces images.

    1. Post
      Author
  3. René
    Tes photos toujours aussi belles et précises avec des sujets plutôt farouches et grouillants.
    Un bel oeil sur Terre-Neuve aux horizons dégagés. Ah la mer de bord en bord !
    Profites

    1. Post
      Author
  4. Beaux souvenirs pour moi qui étais avec toi à cette période. Je me rappelle de m’être endormie le soir en pensant que c’était spécial de passer la nuit sur un des “boutte du monde”.
    Bonne route pour la suite.
    France XX

  5. Photos superbes!!! Tu nous amènent dans des lieux merveilleux tout en images et textes à l’appui. Merci de partager ces découvertes!

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  6. Chaque jour il faut passer la moppe dans les courriels la plupart envoyés par des machines qui me sollicitent pour ceci ou cela, qui me disent bonjour, qui me demandent à quoi je pense ou, sommet de l’insignifiance, qui me souhaitent bonne fête. C’est comme la poussière cosmique, on ne peut pas l’arrêter , mais il faut la swiffer pour que le plancher demeure propre. Et puis il y a ces courriels écrits par des êtres humains qui écrivent eux mêmes les mots. Parmi ceux là ceux de René. En voyant le nom, on sent déjà la brise, on ne sait quels délices nous attendent, mais le plaisir y sera, c’est certain. Puis, pour quelques minutes, on part en un voyage de rêve et de beauté avec des images toujours belles, un récit court et bien tourné et un montage fort bien calibré. Et ce souci du travail bien fait. À chaque fois ça te fout un coup de bonne humeur. Merci René.

    Robert

    1. Post
      Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.