Le parc national de Pointe-Pelée, Ontario

René Lortie Nature, Oiseaux, Ontario 6 Comments

Pointe-Pelée du 3 au 8 mai 2015

J’ai eu le bonheur de passer les deux premiers jours de mon séjour à Pointe-Pelée avec des amis de Montréal : Anne, Fatima, Léon et Robert. Les premiers jours ont été plutôt tranquilles au chapitre des observations ornithologiques. On se donnait rendez-vous à la pointe du parc au lever du soleil. À cette heure, l’air est frais, mais les esprits s’échauffent rapidement au moindre signalement d’une nouvelle espèce observée. Je logeais au camping Sturgeon Woods qui a l’avantage d’être situé à quelques kilomètres seulement de l’entrée du parc. Pour les services c’est plutôt quelconque : un seul bloc sanitaire pour 400 emplacements et pas de service internet WiFi à moins de payer un supplément à un fournisseur externe. Mais on vient à Pointe-Pelée pour l’observation des oiseaux en migration printanière et à ce chapitre, le site n’est pas décevant.

Les oiseaux de Pointe-Pelée

Le froid persistant du printemps tardif a probablement retardé de quelques jours la migration habituellement plus abondante la première semaine de mai selon les habitués de l’endroit. En conséquence, la liste de mes observations de parulines est assez limitée. Si j’avais pu rester une autre semaine comme prévu, j’aurais certainement plus de photos à offrir. Pendant mes cinq jours, j’ai pu observer 15 espèces de parulines, dont 12 sont représentées dans les photos ci-contre. Parmi les autres espèces dignes de mention, on trouve le pic à tête rouge, le pic à ventre roux, le piranga écarlate, le passerin indigo, les grives fauve, à dos olive et solitaire, les innombrables orioles de Baltimore et des vergers, le très abondant roitelet à couronne rubis et le gobemoucheron gris-bleu.

J’ai aussi eu la chance d’observer de près une buse à queue rousse immature.

Une sortie en kayak sur les marais de Pointe-Pelée m’a permis d’observer un castor, un raton-laveur, des grands hérons, quelques espèces de canards dont le petit fuligule et des limicoles.

Cliquez sur une image ci-contre pour afficher les photos en mode diaporama plein écran. Naviguez ensuite avec les flèches gauche et droite du clavier ou en cliquant sur les symboles > et <

Comments 6

  1. Un très grand plaisir de voir ces magnifiques espèces. Un séjour à Pointe Pelée quand même fructueux! Merci de nous faire partager ces trouvailles.

    1. Post
      Author
  2. Cher René
    Quelles magnifiques photos…Tu es un as pour prendre les bonnes photos qui nous montrent la splendeur de la nature.
    C’est un bel hommage pour ton père…
    Au plaisir de se revoir bientôt

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pointe-Pelee National Park, Ontario

René Lortie Birds, Nature, Ontario 1 Comment

Pointe-Pelee, May 2015

I had the chance to spend the first two days of my stay with friends from Montreal: Anne , Fatima , Leon and Robert. The first days were rather quiet on the bird’s front. We gave appointment at the tip of the park at sunrise. By this time , the air is cool , but the spirits heat up quickly at the slightest alert of a new species observed. I was staying at the Sturgeon Woods campground which has the advantage of being located a few kilometers from the park entrance. For services it’s rather less than average: only one toilet block for 400 locations and no WiFi service unless you pay a supplement to an external supplier. But one comes at Point Pelee for bird watching during spring migration and on this matter, the site is not disappointing.

Birds of Point-Pelee

The persistent cold of late spring probably delayed a few days the usually more abundant migration of the first week of May. As a result, the list of my warbler observations is quite limited. If I could have stayed another week as planned, I would certainly have more photos to offer. During my five days, I observed 15 species of warblers, 13 of which are represented in the photosat right. Other species include the Red-headed Woodpecker , the Red-bellied Woodpecker , Scarlet Tanagers, Indigo Buntings, Veery , Swainson’s and Hermit Thrushes, countless Baltimore and Orchard orioles, the abundant Ruby-crowned Kinglet and Gray-blue Gnatcatchers.

I also had the chance to closely observe a juvenile Red-tailed Hawk.

A kayak ride on Point Pelee marshes allowed me to observe a beaver, a raccoon , Great Blue Herons , Lesser Scaups and shorebirds.
Click on a picture to display photos in full screen slideshow mode. Then navigate with the keyboard left and right arrow keys or by clicking on the symbols > and <

Comments 1

  1. Je découvre ton espaces par les participants d’oiseaux.net.
    J’y trouve de très belles pages, je reviendrai.
    Beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour la Nouvelle Année, ainsi que la réalisation des souhaits les plus chers !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.