Le Festival international de Jazz de Montréal

Depuis sa naissance en 1980 à Terre des Hommes, le Festival international de Jazz de Montréal est devenu au fil des ans un des plus importants au monde avec ceux de Montreux en Suisse et de Newport aux États-Unis, qui l'ont précédé.

J'ai eu le bonheur d'assister, lors de la première édition, au spectacle de Vic Vogel Big Band au kiosque international de Terre des Hommes, le 10 juillet 1980. Puis, en 1982, le Festival s'est déplacé principalement rue Saint-Denis avec des spectacles au Théâtre du même nom et dans les bars de la rue comme La Cour et Le Saint-Sulpice. Je connaissais très bien ces bars car j'ai travaillé à leur construction comme ébéniste à la fin des années 1970.

Plus tard, se sont greffés des lieux comme le Spectrum (rue Sainte-Catherine), la Bibliothèque nationale (sur Saint-Denis), le Club Soda (avenue du Parc) et la Place des Arts. Que de bons moments j'ai vécu en ces lieux : Ella Fitzgerald, Ray Charles, Stéphane Grappelli, Didier Lockwood, Tito Puente, Sarah Vaughn, Miles Davis, Chick Corea, Bernard Primeau, Oliver Jones, Charlie Haden, sans oublier Pat Metheny qui était présent dès les premières éditions du festival.

En 1989, le festival se déplace à nouveau et se concentre autour de la Place des Arts et du Complexe Desjardins. Des commanditaires comme Alcan et Du Maurier en assurent le soutien financier. Depuis le début des années 2000, il s'est établi de façon définitive sur le site de la Place des festivals dans un quadrilatère délimité par les rues Sainte-Catherine au sud et Président-Kennedy au nord, De Bleury à l'ouest et Saint-Laurent à l'est.

Galerie photos - Le festival au fil des années

Cliquez sur la première photo pour afficher la visionneuse de type diaporama. Les flèches gauche et droite du clavier permettent alors de naviguer à travers les images.

Comments 2

  1. Ca fait vibrer ces belles photos intemporelles. Ton texte est fort intéressant incitatif aux souvenirs et discussions à partager. Merci René! Une suite?

  2. Cher René,
    Je suis toujours émerveillée par ton côté autodidacte. Ta curiosité et ton travail acharné font de tes projets une réussite. Tes photos sont magnifiques.
    Je reconnais ton amour pour la musique. Bravo et grand merci !
    Diane

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.