La Louisiane, au pays des cajuns

Les premiers jours en Louisiane

Deuxième jour en Louisiane et premier dans la région des cajuns, Lafayette. Hier je me suis arrêté au Jimmie Davis State Park où je prévoyais passer deux jours. Mais tout était réservé pour la fin de semaine. Tant mieux car ce n'était pas le paradis des oiseaux anticipés même si le camping était parfait. Ici à St-Martinville (Catfish Heaven) le camping est pas fameux mais je suis au paradis des oiseaux. J'y ai vu ma première paruline orangée à vie (un "lifer" comme les birders disent). Je l'avais déjà cherchée en Caroline du sud sans lui apercevoir le bout du bec. Ici, elle s'est présentée dès les premières minutes de mon arrivée au Lake Martin, à 2 km du camping. Il y a aussi des aigrettes, des hérons, des spatules rosées et des alligators (mais ceux-là ne se sont pas présentés le bout de la machoire).
Et voici une vidéo en prime pour ceux qui se sont rendus jusqu'au bout de l'article 😉

Commentaires 8

  1. Bonjour René,

    Wow ! Alors là, je suis renversée… encore de magnifiques photos. Un vrai spectacle grandiose devant les yeux. Le seul « lifer » que j’ai eu devant les yeux et qui portait ce même jaune-orangé vif, se promenait sur un vélo et avait un port de tête aussi fier que ta paruline. :o))

    D’abord, lorsque je te lis, j’ai quelques petits sourires ici et là à cause de ton humour. Ensuite, je suis émue aux larmes devant tant de beauté (tout comme je l’ai été en lisant sur Randy… j’étais sans mot, je ne pouvais dire que « je suis touchée »).

    Wow ! Je t’envie… mais surtout je te remercie de nous faire partager ce bonheur. Ah ! les aigrettes, elles sont si gracieuses. Tout est spectaculaire dans ce que je viens de voir. Tu es vraiment un pro et la qualité de tes photos ne cesse de m’impressionner.

    Ce que j’apprécie aussi c’est que tu sais garder suffisamment du milieu naturel de ces oiseaux alors que d’autres fois, tu fais un gros plan qui nous permet d’apprécier tous les détails d’un oiseau comme tu l’as fait pour la paruline.

    M.e.r.c.i. !!! (p.s. la forme des feuilles de chêne a toujours été pour moi un peu comme de la calligraphie).

    Je reviendrai encore et encore. Ciao ! Prends-soin de toi. Diane :o)

  2. Très bonne idée ce blog René.

    Tu fait maintenant partie de la liste de mes sites quotidiens préférés.

    Comme ils disent au Catfish Heaven Roving Refreshment Patrol, ‘Ça C’est Bon’ ; )

  3. Wow et re Wow. Maaagnifiiique! J’ai l’impression de consulter « en vrai » un de mes livres sur les oiseaux d’ici et d’ailleurs, mais en beaucoup plus intéressant. Merci de partager ton expérience de voyage « live » avec nous. Jusqu’à maintenant, tu ne dois pas te sentir trop seul à la quantité de commentaires que tu reçois chaque jour. Bonne journée.

  4. Oups! Mon commentaire semble s’être égaré quelque part entre Deux-Montagnes et la Louisiane. Je vais donc l’écrire à nouveau en espérant que ça ne réveillera pas l’autre. Ça ressemblait à :

    Wow et re Wow! Maaagnifiiiique! J’ai l’impression de consulter, en vrai, l’un de mes livres sur les oiseaux, mais en beaucoup plus intéressant. Merci de partager ton expérience de voyage « live » avec nous. Bonne journée.

  5. Allo René,

    Mon commentaire de ce matin (envoyé 2 fois) n’apparaît toujours pas. Serait-il bloqué dans le dossier « Spam »?

    1. Post
      Author

      Merci Michèle de me « réveiller ». En effet, tes commentaires étaient dans le dossier Indésirables. Je n’avais pas encore remarqué l’existence de ce dossier. J’ai débloqué quelques messages d’autres amies qui étaient aussi dans ce dossier (Catherine, Gabrielle, excusez le retard ;-). Ça doit être la chaleur louisianaise. Il fait + de 30C ici. Canicule. Terrible 😉

  6. Magnifique paruline orangée. Quel bel oiseau.
    Dendrocygne plutôt drôle.
    Et ces grandes aigrettes, si délicates dans leur danse d’accouplement. La photo est très belle et la video très éloquente.

    Merci René

  7. Cher René,
    Tu nous révèles la beauté naturelle du monde. Couleurs: paruline orangée, dandrocygne, spatule rosée, l’élégance de la grande aigrette avec ses longues aigrettes puis tes rencontres intéressantes, musées, usine de Tabasco.
    Merci de partager tes magnifiques découvertes. J’ai un coup de coeur spécialement pour la dandrocygne.
    Je suis contente et de plus en plus ébahie en retrouvant ton site après quelques jours d’absence.
    Bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.