Dead Horse Ranch State Park, Arizona

Mardi 9 mai 2012

Dead Horse Ranch State Park

Promenade dans les sentiers du Dead Horse Ranch State Park et installation dans le superbe camping. Les oiseaux sont très présents ici. Encore quelques nouvelles espèces dont le tangara vermillon et phénopèple luisant.
Ce matin une famille de grands ducs d’Amérique m’ont accueilli sur la Owl Road.
Au camping c’est un couple de colins de Gambel qui a agrémenté notre souper champêtre.
La photo du lièvre est un clin d’oeil à Louise et Raymond de Rimouski.
Pour terminer, un instantané pris de la terrasse d’un café de Sedona, d’où j’écris cette chronique; clin d’oeil à Miche et Jacques 😉

Commentaires 3

  1. Bonjour René,
    Je suis toujours très étonnée de ton grand savoir en ornithologie. Le colin de Gambel est vraiment ravissant avec sa petite plume au vent et ses couleurs nuancées de beige au brun ainsi que le grand duc d’Amérique et sa petite famille.
    Le grand canyon approche…Bonne découverte! J’ai hâte de voir ton oeil magique dans tes prochaines photos sur ces beautés naturelles et grandioses.
    Et puis de les partager à deux, c’est encore mieux…
    Amitié
    Gabrielle

  2. Bonjour!
    Quelle joie de recevoir une toute nouvelle page. Et oui, merci pour le clin d’oeil, Très bien reçu avec grand sourire aux lèvres. Je suis très impressionnée par le couple de colins (mais quelles couleurs et look), la vie familiale, parents et rejetons, et l’instantané de la terrasse pour vous deux (quel panorama – et en VRAI pas par le 7e art). Oui, de beaux moments que vous partagez. Belle continuité.
    xxx Louise

  3. Bonjour France et René,
    Après une semaine, j’ai repris le retard et regardé tout d’une traite ton parcours, cher René. Parcours partagé par la suite avec France. Salut France! J’espère que tu profites de chaque instant de ce merveilleux périple!
    Vraiment, les photos d’oiseaux continuent de m’impressionner, pour la composition et les détails! Toutes ces petites plumes blanches sur le flanc des merveilleux colins de Gambel et l’émouvante scène de famille des grands ducs.
    France, mon amie, j’aimerais bien lire tes commentaires. Dans un courriel peut-être?
    Je vous embrasse tous les deux!
    Monique xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *