Red Canyon, Utah

Red Canyon

Vendredi 18 mai 2012

Moi qui croyais avoir vu ce qu’il y avait de plus beau au monde avec le Grand Canyon. Après le Red Canyon, mon coeur et mon oeil balancent. Quel spectacle ! et celui-ci est très accessible contrairement au Grand Canyon. Suffit de prendre la route panoramique 12 en Utah. Je me rendais à mon camping près de Bryce Canyon cet après-midi et devais prendre cette route sur quelques kilomètres avant d’arriver et là, surgie de nulle part, inattendue, une merveille de la nature peu connue : Red Canyon. C’est dans la forêt nationale Dixie et c’est simplement renversant de beauté. Une terre et des rochers rouges aux formes variées et toujours élégantes. Des pierres qui tiennent en équilibre on ne sait trop comment. Et des petits pins et de magnifiques fleurs qui poussent dans cette terre ingrate. Ça se décline sur environ 5 kilomètres le long de la route et les Scenic Views parkings se trouvent à tous les quarts de mille tellement il y a de quoi congestionner le trafic. On a même percé les rochers rouges à deux endroits pour faire passer la route. C’est trop étroit pour les gros camions, mais romantique à souhait pour les caravaniers.

Ouf ! Quel beau pays !

Dire que pendant ce temps, Charest fait encore des siennes au Québec. On en parle même ici sur NPR (National Public Radio) la seule radio que j’écoute ici. J’ai entendu une interview d’un leader étudiant ce matin à propos de la manif à venir suite à la loi spéciale.

Commentaires 3

  1. Bonjour René,

    Je connais peu et mal les États-Unis. Tu me fais découvrir de bien belles richesses. Et on voit ici de l’histoire qui va au-delà de la découverte des hommes blancs. Les couleurs sont douces et magnifiques et la lumière au travers. Tout ce naturel et cette immensité. Les fleurs à travers le désertique.

    Je suis charmée. Merci! Passe du bon temps! Merci encore! Louise

  2. Dimanche, le 20 mai 2012
    Bonsoir René,

    Vraiment j’ai un fort coup de coeur pour ces rochers riches en couleurs qui ont subi la scupture des vents, orages et du temps…. en plus, il y a du vert et des fleurs, comment résister ?! Un peintre serait servi à souhait… le Grand peintre est souvent imité mais jamais égalé. Il y a dans cette forêt Dixie de la variété, de l’élégance et de la romance… même les fleurs en ajoutent. Il y a parmi tes dernières photos un endroit comme dans une caverne ou un sentier où on s’imagine voir deux formes humaines sculptés dans ces rochers rouges. On dirait qu’elles se font la bise. Aaah ce que l’oeil peut voir :o)

    Je suis littéralement sous le charme.Tu peux bien dire : « Ouf, quel pays ! » et c’est loin d’être comme sur place. En passant, tu m’as fait rire lorsque j’ai lu « portrait du self »… tout toi ! (en fait, je ris encore en l’écrivant)

    Au plaisir,
    Diane 😮

    1. En accord avec Diane,

      En effet, toute cette architecture naturelle, travaillée par les siècles, incite à l’imagination d’interprétation. Comme parfois quand on observe les nuages. Et c’est si bon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *