Blue Mounds State Park, Luverne, Minnesota

Blue Mounds State Park, Minnesota

Le beau petit parc Blue Mounds est situé à l’extrême sud-ouest du Minnesota, juste à l’est du Dakota du sud, dans la municipalité de Luverne. Il assure la survie de plantes et d’animaux originaires des prairies. La plus grande partie du parc se trouve sur une couche rocheuse connue sous le nom de « Sioux Quartzite ». Le bison était ici présent en grand nombre avant la quasi-extermination dont il a été l’objet de la part des colons qui se sont établis dans les prairies aux 18ième et 19ième siècles. À noter aussi que c’était au centre des habitudes de vie autant spirituelles que matérielles des nations amérindiennes qui y vivaient.

On a réintroduit un petit troupeau de bisons dans le parc pour tenter de donner une idée aux visiteurs de ce que devait être cette prairie avant qu’on s’y établisse de façon sauvage (Les sauvages ne sont pas toujours ceux à qui on pense …).
Quoiqu’il en soit, j’apprécie beaucoup le décor et profite du calme qui règne ici. J’ai pu observer une belle variété d’espèces d’oiseaux dont certaines sont nouvelles pour moi: le dickcissel d’Amérique et le troglodyte à bec court notamment. Quant à l’engoulevent d’Amérique, je l’ai souvent entendu sur le plateau Mont-Royal mais jamais je n’ai pu l’observer comme je l’ai fait ici hier au coucher et ce matin au lever du soleil. Je l’ai même vu s’installer sur la branche où il passera probablement la journée après une nuit de travail dans le ciel de la prairie.

Note: on ne peut obtenir les médicaments d’une ordonnance d’un professionnel de la santé qui n’est pas des États-Unis. Je l’ai appris à mes dépens quand deux pharmaciens différents ont refusé de me donner les antibiotiques prescrits par mon dentiste juste en cas. J’aurais dû obtenir ceux-ci avant de partir. De toute façon, pour le moment, je n’ai plus mal aux dents et dans trois jours je serai en Ontario.

Article rédigé le 4 juin 2012

Commentaires 5

  1. salut,
    Déjà, dans trois jours le Canada, un changement de programme beacause les dents??? IL semble que le calme des lieux t’est bénéfique, et j’espère que le mal de dent te laissera la paix. Retour d’une galerie de photo ou les oiseaux sont les vedettes.
    Mon coup de coeur No 5 la paruline semble bien confortable dans son joli nid.
    Que dire de la 17 romantique à souhait et la 18 wow.un très beau tableau
    Prends bien soin de toi.
    Cat
    .

  2. Oh René, juste avant d’aller faire dodo. Un dernier clic clic son ton raccourci. Et voilà! Quel bonheur. Les derniers moments mais tu es toujours là et partage. Et quel partage. Encore une fois, magnifique. Et les petits et les nids. Couleurs extras aussi du ciel. Oui la pleine lune également visible ici. Et puis ton texte. On a exterminé les bisons pour les bouffer?!? Tu découvres un lien étroit avec les Amérindiens. Et l’endroit paisible, le calme.
    Donc, merci de ce beau cadeau, ce quotidien Une vraie réussite René. Textes et images. Merci de ta rigueur à te lever tôt, à transporter, marcher, patienter.
    BIEN BIEN REÇU ET APPRÉCIÉ.

    Bonne route et encore belles découvertes! xxx Louise

  3. Bonjour René,

    Je partage l’opinion de Louise qui dit : »Merci et félicitations (petit ajout) de ta rigueur à te lever tôt, à transporter, marcher, patienter ». Oui, j’ai beaucoup apprécié. Tu es allé au bout avec nous par ton blog et nous aussi 😮

    Voici mes coups de coeur… La paruline masquée avec le bec en l’air, l’oriole des vergers (beau contact visuel) – première fois que j’en vois, j’aime beaucoup les photos du Dickcissel d’Amérique dont les 8, 9 et 10, celle de l’Engoulevent de la no. 13 sous ce ciel bleu – superbe, et ta belle composition soignée de la photo 16 – ce paysage avec la lune.

    Grand merci ! Bien contente que tu n’aies plus mal aux dents.

    À bientôt mon cher,

    Diane 😮

  4. Bonsoir René,
    Tu nous découvres encore des surprises comme le dickcille d’Amérique, l’ oriole des vergers. J’ai bien aimé l’engoulevent, un nom bien joli, avec ses ailes grandes ouvertes se berçant avec le vent.
    Bon soulagement pour tes dents, enfin pour quelques temps…j’espère.
    Bon retour en Ontario.
    Je vais au dodo..grosse journée.
    Amitié
    Gabrielle

  5. René

    Suis très impressionnée par tes photos. Moi qui commence à peine à m’intéresser aux oiseaux ( j’ai deux mangeoires à ma maison de campagne ), mes chardonnerets me semblent tout d’un coup bien banals !
    On se reparle à ton retour. Hâte que tu me parles in visu de ta virée in USA

    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *