Bentsen Rio Grande Valley SP

Les oiseaux du sud du Texas

Les oiseaux du Texas – le Sud

Cinq ans après ma première visite printanière dans la région, les oiseaux du sud du Texas ont encore une fois réussi à m’en mettre plein la vue. Les deux régions visitées, bien que différentes et assez éloignées l’une de l’autre, offrent d’excellentes opportunités d’observation, même en hiver.

Dans un premier temps, j’ai passé près d’une semaine dans la vallée du Rio Grande, soit Falcon Heights, où on trouve un espace avec camping gratuit tout à fait étonnant, puis Mission, où se trouve le Bentsen Rio Grande Valley State Park.

Dans un second temps, je me suis dirigé vers l’est, soit la région de Galveston au bord du golfe du Mexique où j’ai campé quelques jours sur la plage de Freeport, puis High Island, en bordure de l’état de la Louisiane.

La vallée du Rio Grande

Cette région située le plus au sud des États-Unis permet d’observer des espèces qu’on ne trouve autrement qu’au Mexique ou en Amérique du Sud comme le merle fauve, le geai vert, l’oriole à gros bec ou l’ortalide chacamel.

Je tiens à souligner l’excellence du travail d’aménagement qui a été fait au Bentsen Rio Grande Valley State Park. Celui-ci offre des postes d’observation avec caches qui permettent une proximité avec les oiseaux autrement impossible. Des mangeoires et des fontaines y attirent les oiseaux en grand nombre. Le territoire, bordé à l’ouest par le Rio Grande, est parcouru par un système de navettes permettant de le parcourir sans trop marcher. Je ne l’ai pas utilisé. Faire le grand tour représente une marche d’environ huit kilomètres.

La région de Galveston

Environ 100 kilomètres séparent les deux endroits où je me suis arrêté ici, la plage de Freeport à l’ouest de Galveston et High Island à l’est.

Freeport présente la particularité d’être ouverte aux véhicules et de pouvoir y camper librement la nuit. Une opportunité dont j’ai profité pendant deux jours. Les vagues à quelques mètres de mon véhicule, la plage de sable fin, l’eau assez tiède même à cette période de l’année en font un endroit où il fait bon séjourner. En prime, deux espèces assez rares et menacées la fréquentent l’hiver : le pluvier siffleur et le pluvier à collier interrompu. Vous trouverez des photos de ces deux oiseaux dans la galerie ci-contre.

High Island est un site aménagé par la société Audubon et offre aussi des plateformes d’observation offrant une vue imprenable sur la colonie d’aigrettes, de spatules et de cormorans. Lors de mon passage, un alligator s’y prélassait au soleil, attendant sans doute qu’un oiseau imprudent passe à proximité de sa gueule. Ceux-ci d’ailleurs faisaient un écart prudent quand ils se trouvaient dans les parages.

Les oiseaux ici étaient en pleine pariade et certains couples couvaient même des œufs dans leur nid. C’était fascinant à voir et à entendre, car ces oiseaux sont plutôt bruyants à cette période de l’année.

Commentaires 5

  1. Bonsoir René,
    Extraordinaire! Élégance, beauté, concasserie, action, information… tout est là pour nous éblouir. Avec les espèces rares ou qu’on ne trouve que dans le sud du Texas en plus, tu nous gâtes. J’aime beaucoup les spatules roses et la mésange à plumet, ainsi que le geai vert qui me rappelle, par ses couleurs, des oiseaux que nous avons vus au Costa Rica.
    Merci, merci. J’ai hâte de te revoir.
    France XXXX

  2. Beaucoup de beauté. De toute évidence, tu aimes les oiseaux et les photographies avec délicatesse et respect. J’apprécie.
    J’au eu un petit faible pour les pélicans à fleur d’eau.
    Merci,
    Sylvie

  3. Tu as un don pour découvrir les oiseaux dans leur milieu naturel… tes photos sont superbes! Débordantes de vie! Continue de nous en mettre plein la vue! Bon séjour!

  4. Extraordinaires photos René, quel talent, quelle belle présence à la nature! Les spatules roses et le geai vert m étonnent et me charment et il y a cette mésange différente de celles que je connais. Un grand bonheur de consulter ton blog!!!

  5. Thank you for sharing the beauty found in southern Texas. Each area of the USA has unique birds. You so beautifully captured the birds of the Rio Grande Valley.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *