Les acadiens et les esclaves afro-américains de la Louisiane

Les Acadiens et les esclaves afro-américains de Louisiane

2 avril 2012
Cet après-midi je suis retourné à St-Martinville pour visiter l’African American Museum et le Museum of the Acadian Memorial. Ces deux musées partagent le même édifice, alors que le Memorial est dans un bâtiment voisin.
Voici le lien pour le site officiel du monument:
Acadian Memorial
et du petit mot sur la nouvelle de ma visite dans la section news :
Canadian Visitors

African American museum et Museum of the Acadian Memorial

Les deux personnes qui m’ont accueilli sont respectivement Laura (accueil des musées) et Emma (accueil du monument acadien). Celle-ci parle français. Une des rares qui soit encore en mesure de le parler. Comme elle dit, les gens plus jeunes qu’elle ne le parlent pratiquement plus.

La visite de ces musées m’en a appris sur les conditions de vie des esclaves de la Louisiane et de leur lente progression vers la liberté depuis la guerre civile américaine.

J’ai aussi pu me rappeler les épisodes ayant marqué la déportation des acadiens. Le musée présente des panneaux de façon assez vivante, car ils sont accompagnés de vidéos témoignages de contemporains ayant connu divers aspects de ces épisodes historiques, autant à propos de l’esclavage que de la vie des acadiens de la Lousiane.

 

 

Commentaires 3

  1. Bonjour René,

    Beaucoup d’histoire dans ces musées à l’allure modeste de l’architecture et de son peule et très riche des commémorations et de la recherche et d’une reconnaissance importante pour aujourd’hui et demain. Bien spéciale la tapisserie. Ca rappelle de belles pièces patrimoniales (matrimoniales). Nos grands-mères et arrières, la marmaille couchée, l’éclairage à la lampe, le tissu, les échanges autour de la table ou du métier. Ou de la laine pour réchauffer les doigts.
    Tes photos sont très loquaces et font revivre cela.1755, le feu. Et ce chêne, cette majesté qui termine bien ta page.

    Je me répète, MERCI René. Ton voyage, tes échanges font des petits. C’est d’une telle richesse. Oui, le beau Vincent qui samedi matin à 6 h regardait de sa fenêtre les oiseaux avec des jumelles (cadeau de son papi) et il demandait à sa mère l’appareil pour prendre des photos! Il vient d’avoir 7 ans. Un vrai explorateur. Il observe beaucoup et ça travaille dans sa tête toute bouclée!

    xxx Louise

  2. Allô René,
    Ton courriel d’aujourd’hui m’a rappelée à toi et à ta passionnante aventure… Je viens de dévorer d’un seul coup tous tes textes et visionner toutes les photos ainsi que les vidéos! Tout un rattrapage mais quelles belles chroniques et magnifiques images. J’ai la piqûre et, à partir de ce soir, je serai parmi tes fidèles lecteurs.
    Et puis, je te fais une confidence, ton blog est le premier auquel je participe… j’espère que tu recevras!
    À une prochaine donc!
    Monique xxx

  3. Bonjour René, j’aime suivre ton voyage.je suis toujours en Floride, j’ai pris des photos que tu aimerais. Hier j’ai fait une visite à une volière de papillon, j’ai bien pensé à toi. Comme toujours tes photos sont un enchantement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.