Yellowstone

du mercredi 23 au mardi 29 mai 2012

Le parc national Yellowstone, le premier à avoir été créé dans le monde (1872), m’en a fait voir de toutes les couleurs. D’abord le blanc de la neige. Je ne m’attendais pas vraiment à voir autant de neige et surtout de la voir tomber pendant 6 jours d’affilée, ni de subir des températures allant de -2 à 5 ou 6 au maximum. J’ai eu de la pluie, de la neige, de la grêle, du froid et, à chaque jour ou presque, quelques percées de soleil pour garder le moral météo. Ensuite le noir de la nuit sans étoiles et sans lunes à cause des nuages toujours présents. Bref, je n’ai pas été choyé à ce chapitre.

MAIS,sur le plan nature alors là c’était le nirvana. Des merveilles géologiques aux beautés des paysages, des animaux sauvages comme on n’en voit presque plus ailleurs aux plantes qui poussent malgré l’austérité climatique, ce parc a tout pour combler l’amateur de nature à l’état pur. Il a aussi son grand canyon qui fait environ 40 km le long de la rivière Yellowstone. Des lacs, des rivières, des forêts, des vallées, des pics montagneux culminant à 4000 mètres. En veux-tu? en v’là des beautés naturelles!

Yellowstone, un ancien volcan toujours actif

D’une superficie d’environ 9 000 km carrés, il offre une diversité incomparable de paysages, de curiosités naturelles et de spécimens fauniques. On trouve des geysers, des sources chaudes, des bouillons de boue et des fumerolles un peu partout dans le parc, ce qui en rend l’atmosphère un peu surréaliste parfois. Mon coup de coeur à ce chapitre va aux vasques calcaires de Mammoth Hot Springs au nord ouest du parc. Oui Hugues, Old Faithful est vraiment ce qu’on en dit. C’est le deuxième plus important geyser au monde avec des jets qui vont jusqu’à plus de 100 pieds de haut. Son nom lui a été donné en raison de sa régularité. En effet, il jaillit à toutes les 45 à 120 minutes d’intervalle depuis qu’on l’observe. Ses éruptions durent de 90 secondes à 5 minutes. Tout un spectacle. J’aurais aimé y être au lever de soleil ou au coucher, mais ce lieu était à une heure et demi de route de mon camping et le soleil était rare. Je n’ai donc pas pris la chance. L’éruption à laquelle j’ai assisté a duré environ deux ou trois minutes et a eu lieu vers 16h30. J’ai attendu une heure à geler sur un banc pour la voir. L’organisation spaciale pour observer tous ces phénomènes géothermiques est remarquable. Par exemple, pour Old Faithfull, des bancs en demi-cercle sont disposés à distance sécuritaire autour du cratère. Lorsqu’il s’agit de sources thermales, où les températures du sol peuvent atteindre plius de cent degrés, ce sont des passerelles de bois qui permettent d’en faire le tour et de les observer des meilleurs points de vue. On fait parfois des kilomètres de marche sur un seul site pour voir toutes ces merveilles. Et ça sent le souffre et ça gronde et ça crache. Yellowstone est situé autour d’un cratère de volcan dont la dernière éruption remonte à environ 640 000 ans. C’est cette activité volcanique toujours présente qui est la source des phénomènes qu’on y observe.

La faune

Deux vallées, Hayden et Lamar permettent de faire l’observation relativement rapprochée des mammifères qu’abrite le parc. J’y ai vu quantité de bisons et de très proche. Des wapitis, des ours grizzli, des loups gris (ou coyotes je ne suis pas certain vu la distance), des ours noirs – dont un qui a passé sous mes yeux pendant que je déjeunais dans ma roulotte,  des mouflons canadiens, des chèvres des montagnes rocheuses et des antilopes d’Amérique (Pronghorn); celles-ci m’ont donné tout un spectacle (voir les photos). Signalons que le loup gris est une espèce réintroduite avec succès depuis une trentaine d’années et que le grizzli est une espéce menacée. Une des particularités de ce parc est qu’on peut faire l’observation des activités de ces animaux et être témoin de leur comportement sans vraiment les déranger. Les autorités veillent au grain à ce sujet. Dès qu’un attroupement de gens se fait autour d’animaux, les park rangers interviennent pour que ça se fasse de façon sécuritaire pour les observateurs et dans le respect des animaux. On est ici d’abord et avant tout dans leur territoire et ils le savent. (Voir les bisons sur la route dans le diaporama).

Mon séjour au parc

Le camping où je me suis installé pour les six jours que j’y ai passé est situé au nord ouest du lac Yellowstone, qui fait plus de 200 km de tour. À une altitude de 7700 pieds (2350 mètres), ça explique le climat rigoureux qui y règne encore à la fin mai. On n’y accepte que les véhicules récréatifs (VR) à structure rigide en raison du risque posé par les ours très présents dans le secteur. Les tentes et tentes roulottes n’y sont donc pas admises. J’ai vu un ours noir surgir du bois devant moi un matin. Malheureusement, mon appareil photo n’était pas prêt et l’ours n’a fait que passer. On ne l’a pas revu. D’après les traces dans la neige et les observations d’un campeur voisin, il s’est enfoncé dans les bois peu de temps après que je l’aie aperçu.

Ou j’ai gelé dans le parc, mais ce qui m’a manqué et déçu le plus, c’est l’absence d’accès internet. Je peux facilement me passer de télé pendant 3 mois, mais pas d’internet. Six jours et je bave. Plusieurs campings offrent l’accès au câble pour la télé ( et j’ai une télé hd dans la roulotte) mais je ne m’en suis jamais servi. Mon premier critère, après le payage, est l’accès internet. La rédaction de ce blog et la préparation des photos prend tout mon temps libre après les excursions en nature ou dans une ville. Et puis internet c’est le contact avec mon monde, ma famille, mes ami(e)s, vous tous qui me lisez.

Cependant je veux terminer cette chronique sur une note positive. Yellowstone est la plus belle découverte que j’ai faite dans ce voyage. Le Wyoming est un état vraiment à mon goût. De vrais cowboys, des paysages à couper le souffle, un mode de vie axé sur la nature, tout ça me convient parfaitement. Voilà c’est dit. Maintenant les photos 😉
Je les ai classées par thèmes : d’abord la faune, ensuite les merveilles géothermiques, enfin les paysages.

Commentaires 8

  1. Cher René,
    Tu as raison, quel endroit unique – selon mes connaissances et mon expérience – et surprenant.
    J’aime les photos de près des animaux et des oiseaux, mais j’ai un coup de coeur pour les photos de paysage car j’y sens davantage la nature, les éléments, la grandeur, la beauté.
    J’ai frissonné en voyant la photo de la roulotte dans le camping…

    Merci et bonne continuation. Je t’embrasse.

    France

  2. Bonjour René,
    Quelle belle découverte que ce parc Yellowstone! Je l’imaginais différent avec avec des montagnes abrutes. Je comprends le jaune maintenant.. J’ai bien aimé tous ces eaux; lacs chûte ruisellements sur surface doré, geyser. T’avais pas envie de faire une saucette pour te réchauffer? Et puis le bisou de maman bison à son bisonneau. Attendrissant! Merci pour l’histoire (à relire).
    En tout cas, ici c’est plus chaud. Gros orage, j’ai eu plein d’eau dans la chambre de bain. On refait le plafond maintenant. Dernier cours cette semaine, on fait une petite fête partage mercredi le 6 juin.
    A bientôt.
    Gabrielle

  3. Bonjour René,

    Quelle joie de te retrouver, que tes accès à Internet soient revenus. Je te comprends donc. J’avais bien hâte et ce que tu nous gâtes!!! René, je suis dépassée. C’est toujours plus beau et plus beau. C’est la réalité. Peut-être ton expérience aussi?!? Bref, je trouve tes photos magnifiques, originales bien sûr et parlantes, tendres et drôles. Les animaux et leur territoire, leur aisance. Les oiseaux (les ailes, les nids, les couleurs). À travers le blanc, le vert. Et pour les autres photos, oui, assez surréalistes. On a fait un bout de chemin avec Google Earth, les postes d’entrée en gros bois rond. La 89.

    Alors bon retour dans le monde de l’Internet pour tes temps libres et de belles découvertes dans tes temps de découvertes. Quel beau voyage tu fais! Bravo!

    Louise xxx

  4. Salut René,

    Contente de ton retour sur le blog, tu nous as gâtés avec un texte des plus expressif et instructif sur la région magnifique du Wyoming et du parc Yellowstone. En te lisant, j’ai eu froid avec toi et me suis dit quel dommage mais, il me semblait que les splendeurs du parc te feraient oublier les rigueurs de la température. Ouf!!!! rassurée, quand j’ai lu; Yellowstone est la plus belle découverte que j’ai faite dans ce voyage, Wow!!!,. Le Wyoming est un état vraiment à mon goût. De vrais cowboys, des paysages à couper le souffle, un mode de vie axé sur la nature, tout ça me convient parfaitement. Voilà c’est dit. Maintenant les photos 😉 Et que dire des photos, encore à couper le souffle, pour la faune, mon coup de coeur le bison plein de frimas, et l’ours qui te tire la langue HiHI!!! ttos paysage Pour les photos de paysage, mon coup de coeur va pour les photos de Mammoth Hot Springs, j’adore; et le geyser, quelle puissance.
    Portes-toi bien , je m’en vais c’est le temps de claironner avec nos casseroles sur le balcon.
    Cat,
    J

  5. Bonsoir René,

    Je n’ai jamais été aussi émerveillée par la nature et je ne suis même pas sur place… c’est spectaculaire, grandiose. J’adore ton style d’écriture… d’une belle simplicité, précis, intéressant, instructif, touchant et drôle… Tes photos sont splendides et touchantes (technique remarquable). Textes et photos dignes de National Geographic. Rappelle-toi ce sur quoi j’insiste… 😮 (France, il te racontera). M.e.r.c.i. !!!! et B.r.a.v.o. !!!!! Amuse-toi et profites de tous ces précieux moments à venir.

    Diane 😮

  6. René,

    Je reviens sur le site. Je lis les commentaires, je les apprécie. Ils reflètent ma pensée. Et j’ai eu ce feeling justement de penser à National G. Et ça sort carrément de la carte postale. Et une occasion pour te dire : quel merveilleux outil de pouvoir se reconnecter. Recevoir et partager.

    Rimouski te salue cher passionné et intrépide! Louise xxx

  7. Pingback: Le bilan | Blogue note – René Lortie

  8. Pingback: Le bilan | Blogue note - René Lortie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *